Daniel Burren au Grand Palais : Exposition Monumenta 2012

Organisé chaque année par le Ministère de la Culture, l’exposition Monumenta propose à un artiste contemporain de créer une oeuvre unique sous la verrière du Grand Palais. En 2011, le Britannique Anish Kapoor avait présenté une immense structure gonflable aux allures organiques  dans lequel pénétrait le visiteur, « le Leviathan ».

En 2012, c’est l’artiste Français Daniel Buren qui est à l’honneur. Son oeuvre d’art « Excentrique(s) travail in situ » est constituée d’une forêt de disques en plastique colorés et transparents soutenus par 1500 fin piliers noirs et blancs, marque de fabrique de l’artiste. Au centre, une « clairière » est constituée de miroirs ronds posés sur le sol. L’artiste joue avec les couleurs et la transparence : reflets au sol, ciel teinté. L’ambiance lumineuse varie au cours de la journée.

Le créateur français a modifié pour l’occasion l’organisation du lieu : l’accueil des visiteurs se fait côté de l’avenue des Champs Elysée et non par la porte principale, la billetterie a été installée à l’extérieur.

L’exposition Monumenta a lieu du 10 mai au 21 juin au Grand Palais (Paris).
Photo : www.monumenta.com

Vous aimerez peut-être : 
Essentia MOBILIA et son mobilier coloré 

Cette entrée a été publiée dans Art contemporain, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

  • .
  • .
  • .
  • .
  • .